Carré d'Info - Arthur Tress

Added on by ROSEGALLERY.

[Diaporama sonore] : La première grande expo du photographe américain Arthur Tress est à Toulouse

C’est l’un des plus importants photographes américains des années 1970 avecDiane Arbus : Arthur Tress est exposé du 28 juin, et jusqu’au 8 septembre, dans la galerie du Château d’eau à Saint-Cyprien. Des clichés pour la plupart jamais montrés en France et à l’étranger. Carré d’Info vous offre un avant-goût de cette rétrospective estivale. A vos écouteurs.

Né en 1940 à Brooklyn (New-York), Arthur Tress est l’un des photographes américains majeurs des années 1960 et 1970, qui expose pour la dernière fois en France à Arles en 1974. Et depuis, plus rien. Un argument qui a donné l’idée à Jean-Marc Lacabe, directeur et programmateur de la galerie du Château d’Eau à Saint-Cyprien, de montrer au grand public  « un grand photographe », pourtant méconnu dans l’hexagone. « Quand on construit notre programmation, je mets généralement l’accent sur la jeune création, mais aussi des photographes connus. A. Tress, j’y avais pensé puisqu’il n’a pas été exposé en France depuis 1974 », explique le directeur de la galerie.

Au total, ce sont environ 145 photographies prises entre 1956 et 1974 aux Etats-Unis, en Italie, en Espagne ou en France qui ont été rassemblées pour éditer un livre : Transréalités, qui donne le nom à la rétrospective. Ses premières photos ont été prises à l’âge de 16 ans à New-York.

En 1964, il part retrouver sa sœur lesbienne, deux mois à San Francisco et il en sortira une de ses séries emblématiques : San Francisco 64, du reportage subversif. Homosexuel, il s’amuse à mettre en scène le corps des hommes, avec beaucoup d’ironie, comme pour jouer de sa propre sexualité dans sa photographie.

Infos pratiques :

« Arthur Tress : Transréalités », du 28 juin au 8 septembre 2013 à la galerie du Château d’Eau.

Du mardi au dimanche 13h-19H

2,50 € l’entrée, 1,50 € tarifs réduits, gratuit pour les moins de 18 ans.

Text courtesy of Carré d'Info